• auto-construction

    Auto-construction d'un abris

    Deuxième jour de vie de ce blog, on va parler de l'auto-construction d'un abris supplémentaire pour pouvoir mettre la machine à laver à pédale et réorganiser l'atelier bricolage de Fred pour lui faciliter la vie.

     

    Donc première étape, creuser les trous, Fred a passé trois jours à creuser trois trous de quarante centimètres de profondeur pour pouvoir y fixer trois poteaux en bois pour faire le support principal. Trois jours, car le sol est vraiment dur en cette saison et même en arrosant c'était galère.

     

    Ensuite, il a fallu aller chercher les trois gros poteaux (barre de chataignier, c'est recommandé pour l'extérieur) dans la forêt, une fois ramenés, on a mis deux jours pour les peller tranquillement.

    Cet outil ancestral qui sert à enlever l'écorce du bois s'appelle la palique.

     

    Mise en place des poteaux qui sont scélés dans le sol par du ciment.

    Puis, mise en place des chevrons qui supporterons le toit.

    Mise en place des lattes constituées de planches préalablement coupées dans la scierie de notre village.

     

    Au départ on voulaient mettre de l'éverite, mais un peu trop cher, donc on a opté pour de la tuile mécanique, mais du coup les lattes n'étaient pas trés bien placées, donc c'est trés long de placer les tuiles, car il faut tout recaler avec une latte trés souvent.

    Temps de réalisation, une semaine tranquille. Côut de fabrications : quelques tire fonds et les tuiles. Ca fait quand même 400 euros!

    Mais ce n'est pas tout à fait fini, ensuite on compte bien le barder de planches sur les cotés et faire une grande porte devant.