• Autonomie réseau d'eau

    Voici deux mois que nous travaillons sur notre autonomie en eau pour pouvoir nous déconnecter du réseau d'eau public.

     

    Nous avons deux réservoir d'eau de pluie de 1000l, un placé prés de la salle de bain et un autre prés de la cuisine à l'extérieur. Nous avons du mettre en place les gouttières qui les alimentent car il n'y en avait pas encore sur ces parties du toit.

    Puis nous avons fait le même système pour la cuisine et pour la salle de bain ; nous avons mis une pompe électrique dans le réservoir qui est alimentée par une batterie que l'on recharge grâce à un panneau solaire branché en permanence dessus, la sortie d'eau de la pompe entre dans la maison grâce à un trou que nous avons fait dans le toit ou dans le coin d'une fenêtre, nous avons construit des boîtiers

     

    (j'expliquerai un de ces quatre dans une vidéo avenir pourquoi une telle démarche!!)

     permettant de contenir la batterie, son régulateur de charge, l'interrupteur et toutes les connectiques. Donc nous avons juste à appuyer sur l'interrupteur pour avoir de l'eau et nous avons eu l'agréable surprise de voir que l'eau coule par petit jet juste par gravité, donc la plupart du temps on a même pas besoin d'utiliser la pompe électrique. Nous avons du mettre un robinet à l'arrivée de chaque tuyau. 

    L'eau des réservoirs nous sert pour les douches et la vaisselle plus particulièrement. Nous avons mis des cruches en terre pour avoir l'eau potable que nous prenons à la source ; elle nous sert pour boire, se laver les dents, faire la cuisine...On se sert grâce à une louche, une tasse, un brot ou la couade.

    Le coût de l'opération : nous avons eu les deux réservoirs d'eau d'occasion pour 150 euros les deux, une pompe électrique ça vaut 30 euros, un régulateur de charge 74 euros, une batterie de 13A sous 12V qui coûte 34 euros, un panneau solaire de 80W (mais un 50W suffit ça vaut 100 euros), 5 connectiques 25 euros, du câble 2.5 blindé (fonctionne aussi bien que le câble solaire), de la tuyauterie, des colliers... on va rajouter 50 euros. Ça nous amène à 400 euros l'installation d'un dispositif. Vu notre dernière facture d'eau, en un an et demi c'est amorti.

    Cet été il y aura sûrement des pénuries d'eau, nous remplirons certainement les réservoirs en allant chercher l'eau de la fontaine avec la tonne à eau sur roue et les pompes électriques portatives. Il y aura peut être également des réservoir d'eau supplémentaires mis en série. Pour l'hiver, nous avons déjà un des réservoir qui est bien isolé du gel grâce notamment à du polystyrène et nous allons faire l'autre rapidement, nous verrons si ça suffit à éviter que l'eau gèle.

    Nous avons coupé le compteur d'eau il y a une semaine et ça ne nous pose aucun problème sur le principe et l'organisation, maintenant nous allons voir le résultat sur la durée. Nous verrons en temps voulus comment parer aux problèmes lors de canicule.

    Voici des photos pour illustrer tout cela: 

    Dans la salle de bain, ça fait beaucoup de monde car il y a le système pour amener l'eau de l'extérieur, plus le système pour la douche avec le bidon dans lequel on fait notre mélange d'eau chaude et d'eau froide. Donc deux interrupteur sur le même "deapzi", pour commander les deux pompes.

    Autonomie réseau d'eau

    Autonomie réseau d'eau

    Autonomie réseau d'eau

    Dans la salle de bain, nous sommes passé par le toit pour faire passer les tuyaux et cables. Il y a eu des loupés que nous allons cacher par la suite. Dans la cuisine, nous sommes passé par le coin d'une fenêtre.

    Autonomie réseau d'eau

     

    boitier de la cuisine beaucoup plus simple avec à l'intérieur la batterie, puis le régulateur, l'interrupteur et les connectiques.

    Autonomie réseau d'eau

    Le tuyau d'arrivée suit le robinet d'origine, ce qui nous permet de nous en servir comme avant.

    Autonomie réseau d'eau

    Le réservoir. On peut voir les tuyaux de la pompe qui en sortent.

    Autonomie réseau d'eau

     

    PS:  tout celà n'est pas esthétique, je vous l'accorde, mais nous aimons cette aspect "bricolo" que nous trouvons assez "organique" et puis ça fait fuir les snobinards qui passent à la maison "pour voir"...

    après pour l'esthétique à vous d'être créatif

     

    Nos réserves d'eau de source dans d'anciens pots à graisse :

    Autonomie réseau d'eau

    Dans la cuisine, on se sert à la louche :

    Autonomie réseau d'eau

     

    Voilà, n'hésitez pas à nous demander des détails, à faire des commentaires, nous vous répondrons!

     

     


  • Commentaires

    1
    cam80
    Vendredi 22 Mars 2013 à 17:12

    Bonjour,

    tout d'abord j'espère que vous avez bien nettoyé votre cuve blanche, industriel, qui contient bien souvent des produits chimiques.

    avez-vous fait des recherches sur la nature du plastique de votre reservoir (éventuel émanation de Bisphenol A du plastique en réaction au soleil) ? (type du plastique: numéro dans le logo recyclage en triangle )

    n°1 PETE ou PET : Polyéthylène Téréphthalate

    n°2 HDPE : Polyéthylène de haute densité (Pehd)

    n°3 PVC ou V : Polychlorure de vinyle

    n°4 LDPE : Polyéthylène basse densité

    n°5 PP : Polypropylène

    n°6 PS : Polystyrène

    n°7 (Autre) : En général Polycarbonate

     3) Le PVC est considéré comme dangereux pour la santé et pour l’environnement. Il contient du plomb, du cadmium, des phtalates et du DEHA.

     

    L’adipate de bis(2-éthylhexyle), appelé également DEHA, est un produit chimique qui est susceptible de provoquer le cancer (étude sur des animaux en laboratoire), d’avoir des impacts négatifs sur le foie, les reins, la rate et la formation osseuse [4] [5].

     

    6) Le Polystyrène qui contient du styrène est considéré comme toxique pour le cerveau et le système nerveux. Il a des effets indésirables sur le foie, les reins, l’estomac et les globules rouges.[2]

     

    7) Les plastiques de cette catégorie contiennent du Bisphénol A (BPA), un perturbateur endocrinien. Le BPA migre du plastique vers le liquide dans de plus grandes proportions lorsque le liquide est chaud et/ou gras.

     

    Cordialement.

    2
    cam80
    Vendredi 22 Mars 2013 à 17:17

    j'ajoute que les tuyaux plastiques critsal transparent du tyle jardinage qu'on voit sur le robinet n'est pas top...

    J'ai consommé de l'eau pendant presque 1 an sur une installation provisoir de chantier, l'eau était acheminé par un tuyaut d'arrosage classic, parfois il était exposé au soleil, je vous raconte pas le goût de plastique !

    3
    ogodei Profil de ogodei
    Vendredi 22 Mars 2013 à 17:30

    Merci pour toutes ces précisions.

    Si nous devions bannir tout ce qui est cancerigène, il ne resterai plus grand chose.

    Surtout qu'en effet, ces citernes servent souvent à stocker des produits industriels, genre insecticides, qui sont stockés dans des citernes en PVC cancérigènes et qu'ils mettent à foison dans culture que nous consommerons plus tard...

    Donc utiliser de l'eau pour se laver, faire la vaiselle, pour les toilettes, etc. qui est régulièrement renouvellée, non exposée au soleil et non chauffée ne nous inquiète pas.

    Pour le tuyau, il est dans la maison, donc jamais exposé au soleil et nous ne consommons pas cet eau.

    Toute l'eau que nous consommons pour boire et pour faire la cuisine viens d'une fontaine proche de chez nous.

    4
    cam80
    Vendredi 22 Mars 2013 à 17:47

    "Toute l'eau que nous consommons pour boire et pour faire la cuisine viens d'une fontaine proche de chez nous."

    Ok, je pensais que l'eau de source était stocker dans ce reservoir tampon.

     

    sinon Big up a vous sur cette route de l'indépendance ! 

    bon site.

    5
    ogodei Profil de ogodei
    Vendredi 22 Mars 2013 à 18:35

    merci beaucoup,

    nous ne connaissons pas votre chemin de vie, mais bonne route quand même...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :